Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Comment écrire un livre : les 3 étapes incontournables

  • Book Lover
  • Serial Ululer
  • Writer

Pour écrire un livre, trois étapes :

Étape 1 : ouvrez un fichier dans votre ordinateur.

Étape 2 : tapez des mots.

Étape 3 : prenez votre retraite aux Bahamas avec vos droits d’auteur.

Cette entrée en matière vous fait sourire ? Pourtant, près d’un Français sur quatre aurait un manuscrit en gestation : un destin à la JK Rowling, des coupons alimentaires au manoir avec piscine en Ecosse, a de quoi faire rêver n’importe qui. Mais entre le quotidien de la jeune maman précaire et la success story dont on nous rebat les oreilles depuis vingt ans, il s’est passé quelque chose.

7 bouquins, précisément.

Et pour en avoir moi-même pondu (et fait éditer) deux, je peux vous assurer que la somme de travail requise pour écrire un livre est au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer.

Mais n’ayez crainte, jeunes auteur.es en devenir. Forte de mon expérience d’écrivaine neurasthénique et des 347 heures passées à pleurer devant mon fichier Word, je vous délivre tous mes conseils pour vous accompagner sur le chemin de la gloire… Ou au moins venir à bout de votre manuscrit.

 

Étape 1 : Préparer son plan

Il y a des écrivains qui procèdent sans plan. Je n’en fais pas partie. Et, sincèrement ? Vous ne devriez pas non plus. Personne n’a envie d’emménager dans une maison avec des fondations branlantes ; personne n’a envie de lire un manuscrit où l’auteur est le seul à s’y retrouver.

Dans un premier temps, rédigez votre synopsis. Il vous sera de toute façon utile, car si votre objectif final est la publication, la quasi-totalité des éditeurs le demandent - et si vous souhaitez vous lancer en crowdfunding, vous en aurez besoin pour votre présentation.

Ensuite, vous avez différentes manières de procéder :

  1. Le fichier texte : vous vous souvenez des assommants cours de méthodologie de la dissertation au lycée ? C’est plus ou moins la même chose. Vous rédigez un plan en divisant votre histoire en parties et sous-parties. Il peut juste reprendre les grandes lignes ou au contraire être très détaillé. À partir de là, vous pourrez organiser votre répartition des chapitres, très utile pour être sûr d’avoir qu’ils soient équilibrés. C’est ma méthode. Franchement, je ne pense pas que ce soit la meilleure, car elle présente un défaut de linéarité visuelle et qu’on a vite tendance à oublier les sous-intrigues. J’utilise un code couleur pour mieux m’y retrouver.
  2. Le tableur : pas très glamour, je vous l’accorde. Mais si vous préparez une grande saga épique à la Game of Thrones, le tableur est utile pour suivre les actions des différents personnages aux différents moments de l’histoire. Par exemple, vous pouvez avoir une colonne pour l’intrigue principale, une colonne pour la romance de vos deux héros, une colonne pour les aventures du chien épileptique, et recouper avec une ligne par personnage/chapitre/lieu...
  3. Le tableau d’affichage : les auteur.es qui ont une mémoire visuelle ne jurent que par ça. En gros, vous écrivez votre plan sur des feuilles de papier que vous punaisez sur un tableau, un peu à la manière d’un story-board. Vous pouvez découper en parties ou en chapitres, si vous avez déjà votre répartition par chapitre. L’avantage, c’est qu’il vous permet facilement de rajouter des posts-it, des mentions au feutre, voire des petits dessins… Les fans de Bullet Journal apprécieront !

 

Etape 2 : S’attaquer à la rédaction

Beaucoup d’auteur.es prétendent qu’une fois le plan rédigé, le plus dur est fait. Ne les écoutez pas. Ce sont des menteurs.

Lorsque votre plan est achevé (ou juste le synopsis, pour les kamikaze), la rédaction commence : préparez-vous à pleurer des larmes de sang.

Il n’y a pas de recette miracle. J’aimerais pouvoir écrire l’un de ces articles Medium où un hipster à manbun vous explique doctement comment pondre trois best-sellers par an. La réalité, c’est qu’avec un job à côté (moins de dix auteur.es français.es vivent de leur métier), une famille, un semblant de vie sociale, il est très difficile de dégager deux heures par jour dans son emploi du temps pour avancer sur votre bouquin.

Le seul conseil que je puisse vous donner, c’est d’en faire un peu (vingt minutes) tous les jours, et de profiter des vacances ou des périodes d’inactivité professionnelle pour avancer à fond.

Quant à l’écriture en elle-même, savoir raconter une histoire haletante, rédiger des dialogues percutants, emporter votre lecteur dans un tourbillon d’émotions plus fort que la vie même… Si j’avais découvert le Truc, je serais déjà en train de siroter un cocktail sur une plage tropicale en engueulant mon éditeur au téléphone.

Pour les conseils d’écriture, je vous renvoie néanmoins à l’excellent blog littéraire Le Souffle Numérique, et à la non moins excellente chaîne YouTube de Jenna Moreci qui vous explique tout bien comment écrire un livre (réservé aux anglophones).

 

Etape 3 : Reprendre son manuscrit

Votre manuscrit est bouclé, vous pensiez en voir le bout ? Que nenni ! Pour certains, la partie la plus difficile commence. Quelques astuces pour rendre le travail de reprise moins pénible :

  1. Engagez un bêta-lecteur : parent, cousin, ami, idéalement, prof de français à la retraite. Un bêta-lecteur sera votre meilleur allié pour vous aider à traquer les incohérences, les problèmes récurrents, et repérer les erreurs que de trop nombreuses relectures vous empêchent de voir.

  2. Laissez reposer. Un manuscrit, c’est comme une bonne pâte à crêpes.

  3. Recrutez un correcteur. Rien ne vaut une relecture professionnelle. On dépense un peu de sous, mais croyez-moi, ça vaut le coup.

 

Vous êtes maintenant fin prêt à attaquer votre manuscrit par la face Nord et à écrire le livre qui éclipsera définitivement Harry Potter et autres nuances grisâtres. Ami.es auteur.es, si vous avez des astuces de votre cru, n’hésitez pas à nous en faire profiter dans l’espace commentaires !

Prochaines étapes : l’impression et l'édition

Et si vous avez besoin de plus d'informations, n'hésitez pas à aller consulter les articles de notre rubrique édition  ! 

2 replies

    Statistics

    • 3

      Posts

    • 2

      Members

    • 2,741

      Views