BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Housewarming, la série qui décolle !

  • Book Lover
  • Serial Ululer
  • Writer

« On voulait faire quelque chose de différent de ce qu’on voit à la télévision. Une série sur les vingtenaires, une génération absente du paysage télévisuel français ». Chloé Pangrazzi, 25 ans, jeune réalisatrice et déjà un pilote de série récompensée à La Rochelle. Housewarmingfinancée en partie sur Ulule a remporté le prix de la meilleure web fiction au dernier Festival de la fiction Tv à La Rochelle. Depuis, des négociations sont en cours pour une possible diffusion sur nos petits écrans. Portrait d’un pilote de série construit sur le net.

image

Housewarming ça parle de quoi ? Des jeunes ! « L’idée est de donner une voix à cette génération, d’en dépeindre le quotidien, les questionnements, les envies en mettant en scène quatre étudiants qui habitent en colocation ». La série se veut réaliste et honnête, proche d’un Girls, mais localisée à Paris. 

Les appartements de 20m2, les histoires de coeur et de lit, les soirées trop arrosées, le métro, la politique, l’épicier du coin, le chômage, etc. Housewarming nous plonge dans ce quotidien mouvementé, d’apparence banale mais authentique.

Le projet avait trouvé son petit public sur Ulule, aidé par une communauté déjà existante. « On avait pris notre temps avant de lancer la campagne et on avait commencé à construire une communauté en faisant voter les internautes pour le casting sur les réseaux ».

Une relation créateur/internautes qui a donc continué durant la collecte Ulule… et même après ! « On s’est nourri des avis que les contributeurs nous laissaient. Le pilote de la série accessible avant tout le monde faisait partie des contreparties et on a fait des retouches selon le retour des contributeurs avant le visionnage devant le grand public ». Faire évoluer sa création audiovisuelle suivant les remarques d’une communauté interactive : bienvenue en 2015, un monde dans lequel Internet bouscule les intermédiaires entre l'artiste et son public.

« Cet aspect communautaire et humain du crowdfunding était hyper important pour nous. Bien sur, nous étions là pour l’aspect financier aussi mais l’idée de construire une communauté et d’avoir les avis et les attentes du public c’était génial ».

En intégrant le spectateur au processus de création et en l’impliquant dans la vie de la série, Chloé a établi un lien fort avec son public qui a continué à la suivre. Le prix de La Rochelle lui a permis d’obtenir la visibilité nécessaire auprès de professionnels pour la suite de l’aventure. « C’était fou, on a été vu par des patrons de chaînes, beaucoup de personnes sont venues nous voir pour nous dire qu’ils avaient adoré le pilote. Depuis, on est en discussion pour une éventuelle diffusion ».

On croise les doigts !

Be the first to reply

    Statistics

    • 1

      Post

    • 1

      Member

    • 247

      Views