Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

LONDRES: Choisir son quartier et trouver un logement à Londres

  • Writer

Vous avez décidé de venir nous rejoindre sur l’île de Bretagne ?  Excellent !

Vous emménagez à Londres ? De mieux en mieux !

Besoin d’un coup de main pour des recommandations de quartiers sympas où habiter ? Pas de problème !

A l’aube de mon cinquième anniversaire londonien, et de mes sept ans au Royaume-Uni, laissez-moi vous guider dans les ruelles, jardins et détours secrets le long de la Tamise.

Pour la petite histoire…

Londres fut établie par les Romains autour de -50 avant JC. Son nom est dérivé du celte « Londinios » qui signifie « le lieu de l’audacieux ».  Les Romains construisent un pont pour connecter les deux rives de la Tamise : ils voient en Londinium l’opportunité de créer un port unique en son genre. Londres étant au cœur des terres, mais connecté à l’océan par une rivière assez profonde pour que leurs navires puissent y voguer. Au fil des siècles, les villages avoisinants se retrouvent connectés par voie de terre et nautique. Romains, Saxons, Normands et Anglais par la suite construisent de plus en plus jusqu’à ce que certains villages ne soient séparés que par un parc, une rue ou un pâté de maison. La fusion historique de ces villages donnera naissance aux quartiers et districts de Londres que nous connaissons aujourd’hui.

Inner London, Outer London et Greater London

Il y a trois dénominations à connaître pour comprendre la géographie de Londres : Inner London, Outer London, Greater London.

-    Inner London : désigne les districts qui forment le noyau principal londonien.

-    Outer London : les districts qui sont autour du Inner London.

-    Greater London : est l’appellation officielle de l’ensemble de cette cellule.

Si vous comptez travailler dans le centre de Londres, alors il faudra concentrer vos recherches sur l’Inner London (l’équivalent des zones 2, 3 et 4 du métro).

Londres a beaucoup évolué au fil des siècles. La dénomination des quartiers qui la constituent a longtemps été sujette à débats avant d’être officiellement définie en 1847. Après la seconde Guerre Mondiale et la reconstruction de Londres, les frontières de chaque district furent officiellement établies au début des années 60.

Ils sont au nombre de 12 dans l’Inner London:

Camden         Greenwich         Hackney         Hammersmith & Fulham        

Islington         Kensington & Chelsea         Lambeth         Lewisham

Southwark         Tower Hamlets         Wandsworth                 Westminster

Ce noyau central recense plusieurs dizaines de quartiers chacun : à vous de voir ce qui vous plaît le plus ! Pour un petit avant-goût et résumé historique et culturel d’une majeure partie de ces quartiers, je vous recommande de passer sur Webcity ou Vanupied. Ces sites internet regorgent d’anecdotes pour découvrir Londres et ses villages facilement. Si vous n’êtes que de passage, vous y trouverez aussi des recommandations d’hôtels et auberges, ainsi que des conseils pour organiser votre exploration de la ville.

Chaque district est rattaché à la mairie de Londres par un « Council ». Lorsque vous aurez trouvé un logement, il vous faudra vous inscrire en ligne sur le site internet de votre Council pour avoir accès aux informations, services publics et voir combien vous devrez payer pour la Council Tax (taxe de logement – si elle n’est pas déjà incluse dans votre loyer) . Vous serez ainsi inscrits sur les listes de vote de votre quartier et pourrez donner votre opinion sur l’évolution et les changements de votre quartier.

Si vous avez des questions par rapport au fonctionnement des poubelles, déviations de rues, ou si vous avez des soucis de voisinage, contactez le Council qui correspond à votre adresse.

Comment choisir son quartier à Londres

Londres est souvent décrit comme un « Melting-pot » : un lieu où une multitude de courants artistiques et courants de vie se rencontrent ; et cela depuis l’époque romaine ! Peut-être avez-vous envie d’être dans un coin actif, et alternatif : Shoreditch, Clapham, Brixton et Hackney vous correspondront parfaitement.
Besoin de verdure : Richmond, Primrose, Forest Hill ou Crystal Palace.
Envie d’être au calme près de la Tamise : Greenwich, Battersea ou Rotherhithe vous plairont beaucoup. Demandez-vous ce dont vous avez besoin autour de votre logement pour être heureux.

Une fois que vous avez identifié quelques coins qui vous plaisent, ouvrez l’ami Google Maps et regardez quelles sont les stations de métro du district : quelles lignes passent par cet endroit ? Dans quelle zone est-ce localisé ? Y a-t-il des options de transports alternatifs : bus, overground, vélo, bateau, DLR… ? Simulez des trajets métro domicile – métro lieu de travail / salle de sport / votre café préféré sur le site de TFL (la RATP britannique). Une fois que vous trouvez un bon compromis, il est temps de voir s’il y a des logements disponibles.

Londres est la ville de la collocation : des milliers de personnes louent une chambre dans un appartement ou une maison et partagent les parties communes avec d’autres.  Il y a vraiment de tout : vous pouvez tout aussi bien partager un logement avec 2 ou 3 personnes, ou rejoindre une plus grande colocation de 8… A vous de voir ce que vous préférez tenter !Vous n’êtes bien sûr pas obligé de choisir l’option colloc’. De nombreuses agences immobilières pourront vous guider dans votre quête.

Les sites internet les plus utilisés pour trouver un logement sont :

-    Spareroom : l’option numéro 1 pour trouver une collocation rapidement.

-    Gumtree : vous y trouverez de tout – colocation, location de studio, d’appartement, vente de vélo…

-    Ideal Flatmate : site qui vous propose des collocations en fonction de vos points communs avec les colocataires actuels.

-    Spot A Home : Un site dont le design et moteur de recherche n’est pas sans rappeler Airbnb.

-   Badi : Filtrez votre recherche – voulez-vous chercher par chambre disponible, ou chercher une colocation avec un groupe de personne ayant les mêmes centres d’intérêt.

Combien ça coûte ?

Budgetons gaiement.

Londres est une ville chère, mais vous pouvez vous en sortir en budgétant intelligemment. C’est d’ailleurs aussi pour cette raison qu’il y a autant de collocations. Les prix vont fluctuer en fonction de la popularité du quartier, du métro le plus proche, de l’ancienneté du logement (un bâtiment neuf coûtera peut-être plus cher qu’une location privée dans un Council Flat (équivalent HLM) ; un bâtiment victorien peut vous coûter plus cher en taxe qu’en loyer…). En fonction du nombre de personnes qui partagent le lieu, il se peut que votre fournisseur de gaz/électricité vous passe sur un forfait fixe plutôt que de payer à la consommation. Il y aura donc quelques facteurs à prendre en considération.

Pour être bien installé, entre la zone 2 et 3 (20-50min de trajet jusqu’à la zone 1), il faut investir entre 550 et 700 dans son loyer. Certains propriétaires incluent une partie des factures dans le prix de location (Internet, Council Tax).  D’ici 2019, les factures d’eau vont augmenter de près de £9, poussant le tarif moyen mensuel à £34.

En cherchant bien vous pourrez sans doute trouver moins cher, mais peut-être qu’il vous faudra compenser en habitant plus loin du centre. Dans ce cas là, à vous de voir comment organiser votre budget transport : Pay As You Go (à la carte), carte mensuelle (£131 pour les zones 1 et 2) ou hebdomadaire (£34,10 par semaine pour les zones 1 et 2), votre travail peut-il contribuer à payer votre Oyster. Encore une fois, soyez organisés et faites des recherches.

J’espère que ces quelques conseils vous guideront dans votre quête. Apprenez à identifier une opportunité, et ne vous engagez pas dans une location qui ne vous séduit qu’à moitié juste pour « avoir une chambre ». Prenez le temps de visiter les environs : commerces, rues et ruelles, parcs… Soyez attentif et observateur : tous ces éléments deviendront partie entière de votre quotidien. Dans la mesure du possible, optez pour un endroit qui vous ressemble.

Be the first to reply

    Statistics

    • 1

      Post

    • 1

      Member

    • 2,111

      Views