BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Comment réussir votre crowdfunding pour une BD ? Les bonnes pratiques de Maliki, Laurel et La Clef

  • Bibliophile
  • Serial Ululer
  • Noble Sponsor

316 projets BD ont été financés en 2016 sur Ulule. Autant de pages à aller visiter si vous avez pour projet de sauter le pas du crowdfunding. N’hésitez pas à vous inspirer de ce qui a été fait et piocher les bonnes idées de campagnes passées ! Retour sur les bonnes pratiques tirées de campagnes BD Ulule.

(Cet article fait partie d'une série d'articles sur la BD et le crowdfunding, dont le sommaire se trouve ici)

 

Régularité : des paliers dépassés successivement - l’exemple Maliki

Lors d’une campagne de crowdfunding, les paliers vous permettent de dépasser votre premier objectif. Ce sont des bonus qui vont vous permettre d’enrichir votre offre initiale. Par exemple, pour un auteur dont l’objectif premier est le financement de son livre, rien ne l’empêche d’ajouter des paliers afin de continuer la dynamique de la campagne. Il pourrait ainsi améliorer la qualité de la couverture si les 200% sont atteints, organiser des séances de dédicaces si les 300% sont atteints, etc. Une collecte qui parvient à dépasser son objectif initial est une collecte qui a prévu en avance un plan d’attaque avec des paliers-clés à atteindre afin de débloquer des bonus. C’est la meilleure façon de dynamiser sa campagne et de faire grimper la jauge.

 

Souillon, l’auteur de Maliki, avait réfléchi, en amont de sa campagne, aux paliers qu’il souhaitait (espérait) atteindre : 10 paliers de 1000 à 7000 préventes avec des goodies et animations débloqués à chaque palier atteint. À chaque fois qu’un de ces objectifs étaient dépassés, il publiait sur ses réseaux sociaux et en news Ulule un visuel personnalisé avec le prochain objectif et annonçait le bonus gagné si celui-ci était atteint.

 

                                       

                                    (Exemple d’un post sur le Twitter de Maliki pendant la campagne)

 

Les contributeurs ont ainsi reçu en plus de leur livre : une carte postale, des stickers, un marque-page, un cellulo, un badge, un écusson, un mini-plv, un furoshiki (voir notre vidéo unboxing ici). 

Ce dynamisme et cet effet “allons chercher ensemble des goodies supplémentaires” a permis à la campagne une régularité de contributions impressionnante. Voici donc à quoi ressemble la courbe des contributions du projet de Maliki :

 

 

 

On observe une augmentation constante jusqu’aux derniers jours où les contributions se multiplient pour atteindre le dernier objectif de 7000 préventes. L’auteur atteindra finalement 8527 préventes. Maliki a donc réussi à éviter l’effet de la “courbe en u” typique des collectes de crowdfunding en animant très fortement sa campagne. Vous savez ce qu’il vous reste à faire :)

 

 

Activer sa communauté grâce aux réseaux sociaux - l’exemple Laurel

Les réseaux sociaux sont les fers de lance d’une campagne de crowdfunding : c’est grâce à eux que vous arriverez à étendre le cercle des contributeurs. Il est grandement préférable d’avoir déjà bâti une communauté engagée sur les réseaux sociaux avant même de lancer une campagne. De cette façon, vous trouverez dans vos followers Facebook, Twitter, Instagram, etc. la base de vos contributeurs et ces outils vous serviront d’appuis solides pour diffuser votre campagne. Votre communauté en ligne se transformera en relai qui fera la promotion de votre campagne.

Quelques conseils afin de bien utiliser les réseaux sociaux durant une campagne de financement participatif :

- Animer ses réseaux sociaux durant la campagne ré-gu-liè-re-ment : à chaque palier, chaque événement important, chaque nouveauté = un post. Sur les derniers jours, on active la cadence et on passe à au moins deux posts par jour. Et oui, c’est du boulot !

- Toujours mettre le lien de la campagne : c’est un oubli fréquent et qui est bien dommage. Un contributeur potentiel ne doit pas avoir à chercher pour trouver votre page projet : il faut lui faciliter le travail et mettre le lien à disposition aussi souvent que possible. Il n’aura plus qu’à cliquer :)

- Storyteller :  Un projet c’est avant tout une histoire. Durant votre campagne, il faut que vous la racontiez aussi à travers vos réseaux. Pour pouvoir élargir votre communauté, il faut que le grand public vous identifie et partage votre jolie histoire.

- Choisir le bon moment pour poster :  les statistiques de vos réseaux sociaux vous permettent d’analyser quel moment de la journée est le plus efficace pour poster. Histoire d’éviter de poster une information importante à 2h du matin !

- Répondre et communiquer avec sa communauté : vos réseaux sociaux sont votre vitrine, il est important d’y créer un contact fort avec votre communauté et il est indispensable de répondre aux questions ou aux commentaires qui vous sont adressés.

- Varier les posts : mieux vaut éviter de répéter la même chose durant 40 jours ou de tourner uniquement autour de posts type « Plus que x jours avant la fin de la collecte » au risque de lasser les gens qui vous suivent. Contenu diversifié, posts variés, originalité : laissez parler votre créativité. Vous pouvez faire parler vos personnages et mettre en scène vos dessins, succès assuré !

- Être positif/ne pas quémander : la campagne de crowdfunding doit être une période enthousiasmante aussi bien pour vous… que pour votre public ! Faites-leur découvrir votre nouveau projet en leur donnant envie d’y participer. On évite donc les formulations type “Aidez-nous” et on privilégie les “Découvrez….”  C’est un détail mais ça change tout !

- Avoir du contenu / des visuels : les visuels sont très importants dans tous les réseaux sociaux. L’engagement des posts avec visuel ou vidéo est plus fort et c’est une manière de faire connaître votre projet très efficacement. Photo, dessin, vidéo, gif, faites-vous plaisir et soyez créatifs !

 

              

              

                      (Exemple de posts de la page Facebook de Laurel durant sa collecte)

 

La dessinatrice a mis en scène ses personnages dans des dessins personnalisés qui suivaient le rythme et l’aventure de la campagne :

 

                                           

                                                 (capture d'une news durant la campagne de Laurel)

 

 

Des contreparties originales - l’exemple Dav

Afin de dynamiser sa campagne, le dessinateur Dav a proposé d’ajouter des anciens dessins retrouvés dans son artbook, le faisant passer ainsi de 308 à 312 pages. Pour cela, il “suffisait” d’atteindre les 400%. Pour les 500%, le dessinateur a tapé fort : un croquis original dessiné dans chaque livre ! Pour aider ses contributeurs à atteindre cet objectif, Dav a mis en vente des dessins originaux.

 

                                         

                                    (Capture d'une news durant la campagne Ulule du DavBook)

 

Avec ces nouvelles contreparties, le public pouvait s’offrir des originaux indépendamment du livre. « Cela permettra peut-être de faire grimper le montant plus facilement, et de faire des heureux en plus ! » expliquait Dav dans une news. Bien vu, puisque le palier est atteint quelques jours plus tard. Le dessinateur continue sur sa lancée et propose de nouveaux originaux qui partent tout aussi rapidement. Résultat : 25 690€ collectés auprès de 782 contributeurs. Bravo Dav !

 

 

News + commentaires : une page Ulule dynamique - l’exemple La Clef

283 commentaires, 32 news : la page Ulule du projet La Clef est une page qui vit et continue de vivre, presqu’un an après la fin de sa campagne.

Les news Ulule sont un espace de communication privilégié entre le porteur de projet et sa communauté de contributeurs : elles permettent non seulement de démontrer la motivation et le dynamisme du porteur de projet, mais aussi de rappeler aux soutiens et aux fans que le projet avance.

Fanelia, pour son projet La Clef, a publié sa première news une fois qu’elle a atteint les 100%, c’est à dire moins de 24h après le lancement de sa campagne. Elle en a, par la suite, publié 20 autres durant la campagne, aussi bien pour annoncer les paliers franchis que l’activation de Paypal. Depuis la fin de sa campagne, Fanelia a publié 13 news, permettant aux Ululeurs de suivre l’avancée des contributions et la réalisation du projet. Une bonne façon de faire qui privilégie la transparence et la communication et qui assure des bonnes relations avec les contributeurs. Fanelia a décidément la clé du succès (eh eh, vous l’avez ?!) !

 

                                           

                                                  (Capture d'un extrait d'une news de La Clef)

 

 

Communication, réseaux sociaux, visuels, régularité, dessins personnalisés : autant de bonnes pratiques pour mener votre campagne vers l’infini et au-delà ! Grâce à une bonne préparation et aux différents outils (news, paliers, réseaux sociaux, etc.) vous pourrez atteindre le deuxième et troisième cercle et qui sait, réussir à avoir des relais dans la presse.

2 replies

  • Serial Ululer
  • Cinema Lover
  • Pioneer
  • Serial Creator
  • Bibliophile
  • Music Lover
  • Noble Sponsor

Article instructif ! Merci Elodie !

  • Serial Creator
  • Serial Ululer
  • Bibliophile

De beaux souvenirs ! Merci !! 😊

    Statistics

    • 3

      Posts

    • 3

      Members

    • 1,149

      Views