Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Réussir et mettre en scène sa vidéo de présentation de projet

  • Writer

Vous êtes en train de préparer le contenu de votre campagne de financement participatif ?Vous avez préparé votre description, votre budget, ainsi que votre stratégie marketing pour partager votre page de projet sur les réseaux sociaux : il est temps de passer à la création de votre contenu, et surtout de votre vidéo de présentation de projet.

À vos stylos et caméra – moteur… action !

1)   Quelques principes de base

Avant de foncer tête baissée, établissons quelques principes de bases à ne jamais négliger :

-       Votre vidéo idéalement ne dépassera pas les trois minutes. Droit au but, clair, concis et efficace. Pas de phrase à rallonge ou de langage trop alambiqué – nous retournons au principe du K.I.S.S. (Keep It Short Stupid). Favorisez la simplicité pour que votre message soit facile à comprendre. D’autre part, votre potentiel auditeur a plus de chances de regarder votre vidéo jusqu’au bout s’il voit qu’elle fait moins de cinq minutes.

-       Faites attention à la qualité de l’image : avec l’évolution de la technologie, plus personne n’aime regarder des gros pixels carrés dans une vidéo de présentation. Il faut que tout soit clair et visuellement agréable à regarder. Choisissez une bonne caméra (type DSLR ou autre) pour filmer une image en bonne, voire haute définition. La qualité visuelle de votre vidéo va avoir un impact sur votre projet et votre campagne.

-       De même pour le son : la qualité sonore de la vidéo doit, elle aussi, être impeccable. Vous pouvez avoir la plus belle qualité d’image qui existe, si vous êtes inaudible, ou si l’on a envie de s’arracher les oreilles en écoutant vos propos, ça n’aidera pas votre campagne. Petite note : pensez à ajouter une option de sous-titrage pour les sourds et malentendants ! Il y a plein de softwares qui vous permettent d’ajouter des sous-titres lisibles.

-       Suivez un scénario : structurez le discours de votre vidéo et écrivez tout sous la forme d’un scénario. Cela vous permettra de vérifiez que vous n’oubliez rien et que votre vidéo contient bien toutes les informations importantes pour présenter votre projet et votre marque. Ce n’est pas le moment de vous lancer dans de l’improvisation – une bonne vidéo est une vidéo à laquelle vous avez longuement réfléchi, et qui présente tout de façon claire et précise.

2)   Le script

«Oui, mais moi je n’ai jamais écrit de script alors qu’est-ce que je fais ? »

Pas de panique – suivez simplement cette structure et assurez vous que vous n’oubliez rien d’important à la présentation du projet.

Comme tout bon conte de fée, la structure d’un script reste assez simple : introduction, développement, conclusion.

-       Introduction : Etape essentielle – présentez-vous, votre équipe et le projet. Les potentiels contributeurs ont besoin de savoir qui va bénéficier de leur don. Si les contributeurs aiment votre projet mais qu’ils n’ont que moyennement confiance en vous, vous pouvez dire au revoir aux chtis sous. Soyez avenant, concis et croyez en ce que vous dites. Votre diction et présentation vont être un facteur important dans la décision finale du contributeur.  (Visez entre 30sec et 45sec max)

-       Développement : C’est le moment de développer votre histoire et d’expliquer pourquoi je devrais vous donner mes sous. Passez du temps à établir ce qui rend votre projet (ou votre produit) incontournable et unique en son genre et comment vous pouvez rendre le monde meilleur grâce à lui. Citez vos sponsors si vous en avez, précisez comment les fonds seront utilisés, parlez des matériaux et des technologies utilisés, expliquez l’intrigue principale de votre film ou spectacle et pourquoi vous avez besoin de voir ce projet aboutir. Ajoutez quelques mots pour expliquer au contributeur comment vous le remercierez, et enchaînez avec votre conclusion. (Minimum 1min – avisez en fonction de votre intro et du contenu).

-       Conclusion : Dites au revoir et merci. Le contributeur vient de vous donner de son temps, c’est la moindre des choses que de le remercier de vous avoir écouté. Ajoutez le lien vers votre page de crowdfunding et vos réseaux sociaux : c’est une forme d’invitation ouverte à en apprendre plus sur vous et votre projet ! (Personne n’aime des adieux qui s’éternisent : 15 à 30 sec maximum !)

3)   Mise en scène et montage

Enfin, nous voilà à la mise en scène et au montage. C’est l’occasion pour vous de montrer votre côté créatif et votre personnalité : évitez les plans uniques ou trop statiques. Privilégiez une approche de présentation dynamique en variant les plans caméra, en ajoutant des petits jingles ou animations, de la musique mais aussi (si possible) en ayant plus d’un interlocuteur principal. L’écoute d’un dialogue est plus aisée pour l’auditeur et l’option à préférer au monologue. Une fois votre vidéo terminée, choisissez quelques amis, collègues ou proches qui vous serviront de cobaye. Demandez leur avis avant de mettre votre vidéo en ligne – c’est aussi comme ça que vous ferez grandir votre projet.

Pour récapituler :

-       K.I.S.S  - Keep It Short Stupid.

-       Ayez un discours clair et structuré

-       Veillez à ce que la vidéo et le son soit de bonne qualité

-       Amusez-vous avec le montage et la mise en scène pour que le contributeur ne s’ennuie jamais

3 replies

    un grand merci ;-) 

      J'en avais vraiment besoin. Viele danke! :)

        encore faut il avoir le matériel et savoir le faire. Ce n'est pas le cas de tout le monde. De même pour une mise en page sympa. Ulule devrait avoir son propre logiciel de creation de page.

          Statistics

          • 4

            Posts

          • 4

            Members

          • 8,839

            Views