Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

The Sharing Bros et la passion du collaboratif

  • Serial Ululer
  • Book Lover
  • Writer

Traverser une distance équivalente à 22 fois la France en utilisant uniquement des plateformes d’économie collaborative, c’est l'aventure dans laquelle se sont lancés 3 jeunes amis français. Mission accomplie ! 

image

Transports, vacances, consommation, etc. votre quotidien est rythmé par cette nouvelle économie. C’est ce qu’ont réalisé Mathieu, Ivan et Rodolphe, trois amis du lycée, en partageant leurs expériences de vacances. « À notre retour de vacances on découvre qu’au même moment nous vivions une expérience d’économie collaborative chacun de notre côté. Mathieu était en week-end à Amsterdam et logeait chez l’habitant avec AirBnb. Rodolphe et moi passions par couchsurfing, lui pour son voyage en Ouganda et moi pour mon séjour au Chili ».  Une coïncidence pas si surprenante quand on observe le rôle qu’ont pris UluleAirBnbBlablaCarCouchsurfingDrivy, etc. dans nos vies.

« On se rend aussi compte que le sujet est de plus en plus présent dans les médias ». Seulement, les jeunes hommes ne se reconnaissent pas dans le portrait que fait la presse de l’économie collaborative. « On trouvait que le sujet était traité d’une mauvaise manière. Ils ne parlaient que des chiffres énormes que ça engrangeaient alors que selon nos expériences c’était surtout l’humain qui était au coeur de ce fonctionnement économiqueDu coup, on a réfléchi à un moyen de parler de toutes ces rencontres, tous ces échanges qui étaient rendus possibles grâce à ce système ». 

Mathieu, Ivan et Rodolphe se lancent alors dans « l’aventure de leur vie » : traverser l’Amérique de Vancouver à Rio de Janeiro uniquement avec l’économie collaborative. Le but étant de partager cette aventure à la communauté à travers un blog et une web série de 12 épisodes qui mêlerait le quotidien du voyage et des interviews d’entrepreneurs locaux.

« C’est à ce moment qu’on décide de lancer un Ulule. Déjà pour financer le matériel vidéo mais surtout pour commencer à fédérer une communauté et acquérir de la crédibilité ». Cette communauté, le trio commence à la construire avant même de lancer la campagne, en diffusant l’information autour d’eux et en rencontrant de nombreuses personnes dont l’équipe Ulule

Résultat : au lancement de la collecteune base solide existait déjà ce qui a permis à la campagne de vite décoller. « Ce qui nous a étonné ça a été de voir que la communauté la plus active était celle des plus de 40 ans. Ce n’était pas du tout prévu mais c’était une bonne surprise. Ils étaient très enthousiastes sur le système du crowdfunding et nous disaient qu’on allait changer le monde ! ».

Avec une cagnotte à176%, la collecte des Sharing Bros se déroule sans embûches. 7250€ sont collectés pour financer le matériel vidéo de l’aventure. Surtout, des sponsors contactés, des parutions de presse, AirBnb qui leur offre des nuits gratuites et même une web designeuse qui leur propose de faire leur site gratuitement. Parés, soutenus et sur-motivés, Mathieu, Ivan et Rodolphe embarquent le 17 juillet direction Vancouver.

En 6 mois, ils traverseront 15 pays, réaliseront 76 interviews et essaieront 49 plateformes collaboratives ! Comment survivre à un tel rythme ? L’organisation. « On alternait entre une semaine de voyage, une semaine d’interviews, une semaine de montage et ainsi de suite ». Les rencontres sont nombreuses, ainsi que les anecdotes. 

Leur blog se fait le témoin de leurs aventures et narre presque en direct le voyage épique des jeunes hommes. Des beaux moments comme cette rencontre avec Darwin qui leur fait traverser l’Uruguay, les invite dîner chez lui et les amène à la frontière brésilienne le lendemain. Mais également des moments plus… cocasses disons ! Comme cette nuit à Mexico où le trio apprend lors d’un contrôle policier que le camion dans lequel ils voyagent possède une fausse plaque d’immatriculation. Ils observent, alors, impuissants, le chauffeur prendre ses jambes à son cou, laissant les Sharing Bros passer la nuit sur le bord de l’autoroute.

Des histoires comme celles-ci, Mathieu, Ivan et Rodolphe en ont désormais quantité. Ils sont surtout devenus des experts des plateformes d’économie collaborative et de leurs actions localement. « On a observé à quel point la France est pionnière dans le domaineLes gens sont très ouverts sur le sujet et la pratique s’est démocratisée. En Amérique du sud, beaucoup moins, par exemple ».

Qu’ils organisent un dîner avec des inconnus via Feastly, qu’ils louent du matériel de sport à un particulier via Spinlister ou qu’ils pratiquent l’agriculture en échange d’un logement via WWOOF, les Sharing Bros ont pu concrètement comprendre et vivre les bénéfices de cette économie du partage. Et quand on leur demande s’il est vraiment possible de voyager uniquement avec l’économie collaborative, ils répondent que c’est surtout « grâce à l’aide des gens ». Qu’ils passent ou non via ce système, le trio a rencontré tout au long de leur périple des individus prêts à les accueillir chez eux ou à les guider.  « La force de toutes ces plateformes c’est d’avoir remis l’humain et l’entraide au centre des échanges ».

Les Sharing Bros ne sont pas prêts d’abandonner ce style de vie puisqu’au moment de notre rencontre, les trois copains organisaient un week-end à Lisbonne via…AirBnb.

Be the first to reply

    Statistics

    • 1

      Post

    • 1

      Member

    • 2,200

      Views